Preparation: L Ukraine bat la France

Monde - Publi√© le Dimanche 17 août 2014
Preparation: L Ukraine bat la France

Pour son sixième match de préparation à la Coupe du Monde 2014, les Bleus ont connu leur seconde défaite, 56-63 face à l’Ukraine.



Les chiffres du match :

 

Azur Arena d’Antibes

 

France-Ukraine 56-63

QT : 18-13, 12-20, 17-16, 9-14

 

France 

20/52 aux tirs (38%) dont 6/21 à 3 points (29%), 10/20 aux LF (50%), 34 rebonds (Batum 9), 16 passes décisives (Heurtel 7), 16 balles perdues, 10 interceptions, 3 contres, 18 fautes. Evaluation : 61 (Heuretel 12, Batum 12).

Les points : Heurtel 5, Batum 9, Gelabale 5, Diaw 3, Gobert 8, puis Diot 8, De Colo 6, Jackson, Fournier 3, Lauvergne 7, Mahinmi 2, Pietrus.

 

Ukraine

22/61 aux tirs (36%) dont 7/26 à 3 points (27%), 12/19 aux LF (63%), 39 rebonds (Korniyenko 9), 10 passes décisives (Gladyr 3), 12 balles perdues, 6 interceptions, 1 contre, 21 fautes. Evaluation : 61 (Jeter 18).

Les points : Jeter 23, Gladyr 3, Lypovyy 6, Natyazhko 8, Korniyenko 8, pui Gliebov, Kravstov 5, Mishula, Pustozvonov 2, Zabirchenko, Zaytsev 8.

 

 

Les réactions (source : L’équipe.fr)

 

Vincent Collet (entraineur de l’équipe de France)

«Il y a des regrets à avoir, car pendant quinze minutes, nous avons fait des choses intéressantes. On était présents. Nous avions beaucoup insisté sur la volonté de relancer davantage, de mettre du rythme, et on l'a fait. On était en jambes. Il manquait juste l’adresse pour concrétiser. Il est dommage de rater la fin de première mi-temps. Nos lay-ups ratés, notre négligence dans le repli, coûtent cher à ce niveau-là. On s'est retrouvé débordés alors qu'on avait dominé. Ensuite, le match est accroché jusqu'au bout. On est là, mais on égare beaucoup de points sur la ligne des lancers francs. On fait trop d’erreurs bêtes, on perd des balles sur la précipitation, des marchers, et on ne tire pas le bénéfice de notre défense, qui a été plus performante que dans nos matches précédents.

On savait que la reconstruction de notre jeu intérieur était l'un des chantiers de cet été. Quinze rebonds offensifs pour l'Ukraine, c'est évidemment beaucoup trop. Tout n'est pas à jeter, mais on doit progresser vite sur certaines choses. Parfois, on invente trop de choses, on veut marquer le panier qui fait la différence, alors qu'il faut chercher à construire, à trouver le tir ouvert. Mais cela reste un match de préparation, et cela doit nous servir. Dès dimanche on joue à nouveau (20h30), et on pourra essayer de gommer nos erreurs et faire mieux face à une équipe, l'Australie, qui sera également très difficile à manœuvrer.»





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...