Preparation: La France bat les Philippines

Monde - Publi√© le Samedi 16 août 2014
Preparation: La France bat les Philippines

Pour son cinquième match de préparation à la Coupe du Monde 2014, les Bleus se sont imposés dans la douleur face aux Philippines 75-68.



Les chiffres du match :

 

Azur Arena d’Antibes

 

France-Philippines 75-68

QT : 22-20, 13-19, 17-16, 23-13

 

France 

27/64 aux tirs (42%) dont 2/17 à 3 points (12%), 19/29 aux LF (66%), 52 rebonds (Batum 11, Diaw 10), 23 passes décisives (Diot 6), 13 balles perdues, 2 interceptions, 3 contres, 18 fautes. Evaluation : 95 (Diot 16, Batum 15).

Les points : Heurtel 2, Batum 16, Gelabale 5, Pietrus 10, Diaw 1, puis Diot 8, De Colo 8, Jackson, Gobert 2, Fournier 6, Lauvergne 12, Mahinmi 5.

 

Philippines

23/69 aux tirs (33%) dont 12/29 à 3 points (41%), 10/14 aux LF (71%), 28 rebonds (Blatche 7), 11 passes décisives (Norwood 2, Blatche 2), 9 balles perdues, 7 interceptions, 2 contres, 22 fautes. Evaluation : 57 (Chan 11).

Les points : Norwood 7, Tenorio 3, Chan 9, Aguilar 2, Blatche 12, puis Alapag 8, Dalistan 12, David 2, De Ocampo 8, Dilinger, Douthit 2, Fajardo 2, Pingris 1.

 

 

Les réactions (source : L’équipe.fr)

 

Vincent Collet (entraineur de l’équipe de France)

«C'était un match atypique, une équipe au jeu atypique. On le savait, et c'est aussi pour cela qu'on a voulu jouer cette rencontre. Cela fut on ne peut plus compliqué. On a eu une entame satisfaisante, et malheureusement, à +7 au score, on gâche deux ballons faciles, on les laisse recoller. Et derrière, on passe trente minutes mal à l’aise. On perd constamment les duels dans les un contre un. On encaisse des tirs à 3 points. Et de l'autre côté, on a une maladresse qui ne s'est jamais démentie avant les deux dernières minutes (0/15 à 3 pts) et les deux réussites de suite d'Antoine Diot, qui ont débloqué la situation. La plupart de ces shoots étaient bons, on avait le temps d'essuyer la balle avant de tirer. On savait qu’ils fermeraient la raquette, et en marquer quelques-uns aurait débloqué la situation. Mais ça ne voulait pas... Cela ne m'inquiète pas outre-mesure. Lors des matches contre la Croatie et la Grèce, on avait été bons dans ce domaine. Un match comme ça apprend la patience, la vigilance, et on a beau savoir, en parler avant, ça ne change rien. Cela nous servira en vue de la Coupe du monde».





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...