Villeurbanne reste enlise dans le marais poitevin

Pro A - Publi√© le Mardi 04 décembre 2012
Villeurbanne reste enlise dans le marais poitevin

En clôture de la 9ème journée du championnat de France de PRO A, Poitiers s’est imposé 78-72 face à une équipe de Villeurbanne qui voyage toujours en eau trouble.



Les Poitevins rentrent bien dans la partie sous la houlette d’un Anthony Smith « chaud comme une baraque à frite » pour reprendre une expression chère à Jacques Monclar. L’ailier américain score 16 points dans le 1er quart temps (record de la saison) ce qui porte l’avance de son équipe à 12 unités après seulement 10 minutes de jeu (23-11).

En début de deuxième période, les Villeurbannais vont accuser jusqu’à 17 longueurs de retard, l’écart maximal dans ce match. Mais les hommes de Pierre Vincent vont revenir notamment grâce au meneur Michael Thompson, qui profite des errements défensifs de Poitiers sur pick and roll pour ramener son équipe sous la barre des 10 points d’écart juste avant la mi-temps. C’est le moment choisi par Justin Gray, transparent jusqu’alors, pour rentrer un tir à 3 points au buzzer. Les Poitevins regagnent les vestiaires avec une avance de 11 points (44-33).

Juste après la pause, Anthony Dobbins réussi un shoot derrière l’arc et l’ASVEL se retrouve à nouveau dans les cordes (33-47). Mais Edwin Jackson va enfin sortir de sa boîte, lui qui était « capot » jusque-là, pour permettre aux Villeurbannais de passer un 9-0 qui les relance complètement dans le match (42-47). Poitiers semble marquer le coup, ne trouvant plus de solutions en attaque. Georgi Joseph fait un gros boulot défensif pour couper Ahmad Nivins du ballon (9 tirs tentés seulement). A la fin du 3ème quart temps les Poitevins n’ont plus que 3 points d’avance (58-55).

A l’entame de l’ultime période, Michael Thompson, encore une fois sur pick and roll, va donner pour la première fois du match l’avantage à son équipe (59-58). A ce moment-là on se dit que la partie a peut-être basculée. Mais Poitiers retrouve sa défense, est sur toute les lignes de passe ce qui va provoquer de nombreuses pertes de balle villeurbannaises. Trop nombreuses même car cela va sceller le sort du match sur des ultimes lancers-franc d’Anthony Dobbins et Lamine Kante.

Poitiers enregistre ainsi une troisième victoire consécutive sur son parquet alors que Villeurbanne concède un quatrième revers de rang en déplacement.


Poitiers: Gray (5), Dobbins (16), Smith (26), Guillard (3), Nivins (14) puis Harley, Dallo, Kante (12), Badiane (2).

Villeurbanne: Thompson (19), Jackson (10), Sy (10), Abromaitis (10), Nsonwu-Amadi (6) puis Morlende (5), Lacombe, Larrouquis (2), Jean-Charles (2), Joseph (8).





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...