Le hold-up parfait

Pro A - Publié le Mardi 27 mai 2014
Le hold-up parfait

Mené 42-56 à moins de 5 minutes du buzzer, Strasbourg s’est imposé à Nancy en terminant la partie par un invraisemblable 20-1 et arrache ainsi une belle en Alsace.



Largement dominateur aux rebonds, les Lorrains pensaient avoir fait le plus dur en prenant 14 points d’avance dans un match très défensif. Florent Pietrus (14 points 11 rebonds) et Randal Falker (13 points 11 rebonds) sont impériaux dans la raquette et on ne voit pas comment les Strasbourgeois, privés en plus d’Antoine Diot, pourraient s’en sortir.

Et bien le salut est venu de Jérémy Leloup (19 points), excellent dans ces playoffs. L’ailier inscrit deux paniers à 3 points de suite pour ramener son équipe à 8 points. Derrière les Nancéen s’arrêtent complètement de jouer en attaque et ne trouvent aucune solution pour scorer. Leloup encore lui égalise sur deux lancers-francs avant que Bootsy Thornton (15 points) ne crucifie Nancy sur une contre-attaque conclue avec la faute.

 

La SIG décroche un succès (62-57) inespéré quelques minutes plus tôt et égalise à deux partout dans la série. Le match décisif se jouera demain au Rhenus.

 

 

Les réactions (propos recueillis sur le site officiel de la SIG) :

Vincent Collet : « On avait déjà beaucoup donné quand on a été décrochés à 56-42. Franchement, ça sentait la fin. Je suis très fier du comportement de mes joueurs, même si on n’avait pas réussi ce retour. On était sur leurs talons et ils nous ont mis un 8-0. Mais on n’a pas renoncé, on n’a pas plié. La deuxième chose dont je suis fier, c’est le contrôle du jeu, à la fin. Nancy était tétanisé, a perdu ses moyens et n’a plus tenté que des tirs désespérés. Jérémy a enclenché la mécanique, mais ensuite, on a mis la balle à l’intérieur sur David. C’est bien de le vivre quand ça tombe de ton côté. Ça met les pendules à l’heure par rapport à mardi dernier où nous aurions pu gagner le match 1. Maintenant, il faut concrétiser. A deux partout, la belle va être terrible d’autant qu’on n’aura toujours un effectif réduit, en souffrant toujours autant au rebond… Avec en plus, Flo qui a ajouté une panoplie offensive à ses rebonds. Par contre, on a beaucoup mieux contrôlé Banks et ce fut une des clés du match ».

Jérémy Leloup : « Avec le résultat d’il y a deux jours et la perte d’Antoine, on savait que ce serait compliqué. A – 14 et quelques minutes à jouer, il n’aurait pas fallu encaisser un ou deux paniers sinon on partait en vacances. Mais cinq minutes, c’est long… On a su reprendre l’avantage et nous offrir un match 5. Il va falloir se reposer et repartir au combat. Pour nous, c’était déjà une finale ce soir. On va essayer d’en gagner une deuxième avec l’appui de notre formidable public… »

Alain Weisz : « On l’a perdu parce qu’on s’est arrêté de jouer. Banks a arrêté l’équipe en voulant gagner le match à lui tout seul. Ils sont vite revenus pour nous faire douter, nous paralyser. Ils n’avaient plus rien à perdre et nous avons fait des erreurs en oubliant de défendre comme on l’avait fait précédemment. Je suis très déçu parce que le scénario est catastrophique. On a joué 35 minutes, mais un match dure 40 minutes… On a vraiment manqué d’intelligence. C’est un péché d’orgueil. On ne va pas en finale tous les ans, alors laisser échapper ce match, c’est impardonnable. On a que ce qu’on mérite. Quand on est prétentieux, on le paie cash. On s’est donné nous-mêmes un coup de marteau sur la tête ».

Florent Pietrus : « Il y a de la déception mais pas de frustration. C’est une longue série mais on l’a fait une fois, on peut le refaire. C’est eux qui ont la pression. On va y aller avec toute la confiance possible pour gagner. On est une équipe dure, faudra le prouver. C’est jamais facile de perdre comme ça, mais ces retournements de situation font la beauté des play-offs. A nous de finir le travail là-bas. On a les moyens de les embêter et même s’ils ont gagné, ils vont douter. On a manqué de lucidité à la fin, perdu bêtement quelques ballons… L’équipe qui en voudra le plus ira en finale. Ce sera une belle bataille ».





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...