Strasbourg atomise Nanterre

Pro A - Publié le Jeudi 30 mai 2013
Strasbourg atomise Nanterre

Dur retour sur terre pour la JSF qui était sur un nuage dans ces playoffs. Dominés outrageusement dans la raquette et asphyxiés par la défense alsacienne, les banlieusards parisiens s’inclinent très lourdement 55-89.



Ricardo Greer et Alexis Ajinça dominent

Dès le début de la rencontre, Strasbourg appuie là où ça fait mal, à savoir dans la raquette. Ricardo Greer (10 points à 4/4) et Alexis Ajinça (8 points à 4/6) sont intenables ce qui permet à leur équipe de faire le break après seulement un quart-temps (23-13).

Mais Nanterre recolle tout de suite dès l'entame de la seconde période grâce à deux tirs primés de Chris Warren qui finira meilleur marqueur de son équipe (14 points).

 

John Shurna prend la relève

Un rapproché qui sera de courte durée car la SIG "s'échappe" à nouveau suite au très bon passage de John Shurna (12 points en première mi-temps) et aussi du jeune Axel Toupane qui a vraiment pris une nouvelle dimension cette saison. A la pause la JSF est déjà bien distancée (31-47).

 

Vincent Collet peut ouvrir son banc

Au retour des vestiaires, les Alsaciens ne laissent pas la moindre chance à son adversaire de revenir. Au contraire même, l’écart continue d’augmenter et l’on comprend vite que le match est plié. Vincent Collet peut tranquillement faire souffler ses titulaires en ouvrant son banc. Jason Siggers en profite pour montrer toute sa panoplie offensive (14 points), Hugo Invernizzi et Nicolas De Jong sont aussi de la fête.

 

Le plus gros écart dans une finale LNB

Strasbourg s’impose finalement de 34 points. On n’avait jamais vu un tel écart dans une finale LNB ! A l’évaluation la domination alsacienne est encore plus flagrante (120 à 38). Mais attention, en basket les matchs se suivent mais ne se ressemblent pas ! Il faudra rester très concentré et jouer avec la même intensité défensive du côté strasbourgeois pour confirmer dès demain, et prendre ainsi une très grosse option sur le titre.

 

 

Réactions :

(Propos recueilli sur le site officiel de la SIG)

  

Vincent Collet (coach Strasbourg)

« On les a tenus à 55 points, c’est bien. On a parfaitement abordé la rencontre avec le respect qu’il faut et on n’a pas changé d’attitude tout au long du match. Ils ont été surpris par notre niveau d’agressivité. Mais on s’attend à des changements vendredi. Il faudra savoir s’adapter. Il faut se méfier car l’écart est grand, grâce à notre adresse et cela peut changer. Il faut être vigilant. Tous les clignotants sont au vert mais le prochain match sera différent. Et si on gagne vendredi, on sera en position idéale » 

 

Ricardo Greer (intérieur Strasbourg)

« On a voulu mettre la balle à l’intérieur dès le début et Alexis (Ajinça) a fait un super boulot. Ce qui est génial, c’est qu’à chaque match, ce sont d’autres joueurs qui s’illustrent, comme Toupane et Siggers ce soir. Mais attention, ce sera plus serré au prochain match… » 

 

Pascal Donnadieu (coach Nanterre)

« Strasbourg nous a dominés. Ils ont été beaucoup plus forts dans tous les secteurs de jeu, c’est la réalité. On ne s’attendait pas à prendre un tel éclat. On ne va pas baisser les bras mais ce qui me gêne, c’est qu’on n’a pas montré de résistance. Il faudra réagir vendredi »

 

Johan Passave-Ducteil (pivot Nanterre)

« Ils nous ont asphyxié et empêché de jouer notre jeu. On a pris un bon coup sur la tête et j’espère qu’on va vite trouver des solutions »

 

 

La feuille de match :

 

Strasbourg

34/52 aux tirs (65,4%) dont 7/16 à 3 points (43,8%), 14/18 aux LF (77,8%), 29 rebonds (Ajinça 7) dont 4 offensifs, 26 passes décisives (Jeanneau, R. Greer 6), 3 contres, 7 interceptions, 12 balles perdues, 14 fautes. Les marqueurs : Campbell 5, Toupane 8, J. Greer 2, R. Greer 16, Ajinça 14, puis Jeanneau 6, Siggers 14, Invernizzi, Shurna 14, Zianveni 4, Duport 6, De Jong.

Nanterre

19/55 aux tirs (34,5%) dont 10/28 à 3 points (35,7%), 7/11 aux LF (63,6%), 17 rebonds (Passave-Ducteil 5) dont 5 offensifs, 7 passes décisives (Lighty 3), 3 contres, 10 interceptions, 13 balles perdues, 16 fautes. Les marqueurs : Meacham 5, Warren 14, Lighty 9, Brun 3, Passave-Ducteil 9, puis Nzeulie 2, Corosine 3, Judith 5, Palacios 5, Jackson. 

 

Le point sur les résultats :

 

¼ finale

Gravelines (1) – Nanterre (8) 95-101, 68-88

Strasbourg (2) – Dijon (7) 75-57, 75-66

Villeurbanne (3) – Le Mans (6) 69-52, 55-63, 75-70

Chalon (4) – Roanne (5) 78-68, 72-84, 91-63

 

½ finale

Strasbourg (2) – Villeurbanne (3) 74-66, 73-52

Chalon (4) – Nanterre (8) 81-84 91-103

 

Finale*

Strasbourg (2) – Nanterre (8) 89-55

*la première équipe à 3 victoires est championne. Les deux premiers matchs se jouent à Strasbourg (29 et 31 mai), les deux suivant à Coubertin la salle du Paris Levallois (6 et 8 juin), et la « belle » éventuelle à Strasbourg (le 14 juin).

 

Sur le même sujet:

Pronostic à moyen terme: champion de France

Présentation Strasbourg-Nanterre

Strasbourg en finale!

Nanterre c'est grand!





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...