Strasbourg en finale!

Pro A - Publié le Vendredi 24 mai 2013
Strasbourg en finale!

Au terme d’une partie rondement menée sur le parquet de l’Astroballe (73-52), la SIG s’est brillamment qualifiée pour la finale du championnat de France où elle sera opposée à la sensation Nanterre.



L’ASVEL n’aura résisté que le temps du premier quart temps. Ensuite le rouleau compresseur défensif de Strasbourg s’est mis en route à l’image du jeune Axel Toupane (le fils de Jean-Aimé le coach de Hyères-Toulon) qui a parfaitement « muselé » le leader offensif des Villeurbannais, Edwin Jackson qui a dû se contenter de seulement 5 points en 29 minutes.

 

Très adroite notamment de loin (11/20 à 3 points), la SIG a été impressionnante de maitrise dans ce match. Le collectif est bien en place, tous les joueurs sont impliqués, particulièrement ceux du banc qui ont dominé leurs homologues villeurbannais (28-9). En chef de file de « la deuxième escouade », Aymeric Jeanneau, ancien de la maison verte et futur retraité en fin de saison, a montré l’exemple avec 14 points, un de ses meilleurs totaux de la saison. Dans la raquette Alexis Ajinça a continué son « chantier » avec 20 d’évaluation en 25 minutes.

 

Qualifiée pour la finale avec la manière, et bénéficiant de l’avantage du terrain, l’équipe de Vincent Collet est plus que jamais favorite pour le titre. Néanmoins il ne faudra pas sous-estimer Nanterre, même si les banlieusards parisiens ne pourront pas évoluer dans leur Palais des Sports jugé trop petit (1 500 places) pour l’occasion.

 

Le pronostic "Strasbourg champion de France" reste d'actualité!

 

Réactions :

  

Edwin Jackson (arrière Villeurbanne)

« On a été battu par plus fort que nous. Strasbourg est une grande équipe. Ils ont bien géré les temps forts et leur jeu est très structuré ». 

 

Alexis Ajinça (pivot Strasbourg)

« Il a fallu que je fasse un gros match. L’équipe avait besoin de moi. Nanterre ? Il va falloir arrêter leur jeu extérieur mais ils devront aussi trouver la parade à notre jeu intérieur… Je voudrais surtout apporter mon soutien à Ludovic Vaty (NDLR : atteint d’une pathologie cardiaque, le pivot de Gravelines, de la génération Ajinça-Jackson, a annoncé aujourd’hui qu’il devait renoncer à sa carrière). C’est un coup dur pour lui et pour le basket français ». 

 

 

La feuille de match :

 

Villeurbanne

21/54 aux tirs (38,9%) dont 4/22 à 3 points (18,2%), 6/10 aux LF (84,8%), 21rebonds (Jackson 6) dont 10 offensifs, 10 passes décisives (Thompson 3), 5contres, 7 interceptions, 9 balles perdues, 11 fautes. Les marqueurs : Thompson 14, Jackson 5, Acker 12, Sy 8, Nsonwu 4, puis Morlende, Lacombe, Jean-Charles, Rozenfeld 2, Abromaitis 2, Joseph 5.

Strasbourg

29/47 aux tirs (61,7%) dont 11/20 à 3 points (55,0%), 4/5 aux LF (80,0%), 27 rebonds (R.Greer 7) dont 6 offensifs, 15 passes décisives (Campbell 3), 3 contres, 3 interceptions, 15 balles perdues, 21 fautes. Les marqueurs : Campbell 14, Toupane 8, J. Greer 3, R. Greer 6, Ajinça 14, puis Jeanneau 14, Siggers, Invernizzi, Shurna 6, Zianveni 2, Duport 6, De Jong.

 

 

Le point sur les résultats :

 

¼ finale

Gravelines (1) – Nanterre (8) 95-101, 68-88

Strasbourg (2) – Dijon (7) 75-57, 75-66

Villeurbanne (3) – Le Mans (6) 69-52, 55-63, 75-70

Chalon (4) – Roanne (5) 78-68, 72-84, 91-63

 

½ finale

Strasbourg (2) – Villeurbanne (3) 74-66, 73-52

Chalon (4) – Nanterre (8) 81-84 91-103

 

Finale*

Strasbourg (2) – Nanterre (8)

*la première équipe à 3 victoires est championne. Les deux premiers matchs seront à Strasbourg (29 et 31 mai), les deux suivant à Coubertin la salle du Paris Levallois (6 et 8 juin), et la « belle » éventuelle à Strasbourg (le 14 juin).





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...