OKC se fait devorer par les Grizzlies

NBA - Publié le Jeudi 16 mai 2013
OKC se fait devorer par les Grizzlies

Memphis, victorieux sur le parquet du Thunder 88-84, remporte la série 4-1 et se qualifie pour sa première finale de Conférence de son histoire.



Même si je ne partageais pas cet avis (voir ma présentation de la série), bon nombre d’observateurs faisaient d’Oklahoma City le favori de cette série malgré l’absence de Russell Westbrook. Mais il faut bien reconnaître que le meneur, parfois décrié, reste indispensable à son équipe !

Au final le 4-1 peut paraitre sévère surtout lorsque l’on regarde l’écart moyen qui n’est que de 4 points. Toutefois il faut se rappeler que lors du game 1, Memphis avait fait longtemps la course en tête avant que Kevin Durant ne sauve les siens en fin de match. Parfois excellent comme lors des deux premières rencontres, l’ailier « all star » du Thunder a aussi connu de gros passages à vide comme dans le 4è quart temps et la prolongation du game 4 avec un piteux 2/13 aux shoots. Ou aussi lors de la rencontre d’hier où il ne finira qu’à 5/21. Trop esseulé en attaque et ciblé par l’excellente défense de Memphis, « KD » n’aura pas réussi à être constant, et à l’image de son équipe il a petit à petit perdu pied.

 

La série se sera jouée surtout à l’intérieur où le duo Marc Gasol - Zach Randolph a outrageusement dominé les débats ! 21,8 points 8,8 rebonds pour le premier, 16,0 points 10,0 rebonds pour le second auteur d’un énorme match hier (28 points 14 rebonds). Face à eux Serge Ibaka (11,5 points à 34,6%) aura connu les pires difficultés. Mais celui qui a vraiment été surclassé, c’est Kendrick Perkins. Incapable de tenir Marc Gasol en défense, il n’a absolument rien apporté. Ses statistiques sont tout simplement faméliques ! En 25 minutes de moyenne, 2,5 points et 4,5 rebonds. Ne parlons même pas de son pourcentage de réussite, qui pour un pivot, est inadmissible (15,8%). Il est clairement surcoté, un peu comme son équipe. A moins que ce ne soit Memphis et Marc Gasol qui soient sous-cotés. C’est certainement un peu des deux.

Il faut également rendre hommage aux performances très solides de Mike Conley (19,3 points 6,3 rebonds 5,8 passes décisives 2,2 interceptions), un joueur qui n’est pas considéré à sa juste valeur. Véritable chef d’orchestre en attaque, c’est aussi un féroce défenseur. Tayshaun Prince aura été un peu plus en retrait, mais le vétéran reste précieux dans l’académie de jeu.

 

Les Grizzlies accèdent donc à la finale de la Conférence Ouest pour la première fois de leur histoire. Reste à savoir maintenant face à qui ? Ce sera San Antonio ou Golden State, les Spurs menant la série 3-2.

 

Le pronostic « Memphis remporte la Conférence Ouest » est donc plus que jamais d’actualité.

 

Oklahoma City Thunder-Memphis Grizzlies 84-88

(23-18, 15-32, 24-14, 22-24)

OKC: Jackson 16, Sefolosha 5, Durant 21, Ibaka 17, Perkins 2, puis Fisher 9, Martin 10, Collison 4.

MEM: Conley 13, Allen 11, Prince 8, Randolph 28, Gasol 10, puis Dooling 2, Bayless 8, Pondexter 6, Arthur 2.

 

 

Dans l’autre match de la nuit, à l’instar des Grizzlies, le Heat de Miami a également validé son ticket pour la finale de Conférence en venant à bout d’une équipe des Bulls de Chicago héroïque (94-91).

Les Floridiens attendent maintenant leur adversaire, soit les Pacers d’Indiana, soit les Knicks de New-York (Indiana mène 3-1 dans la série).

 

Miami Heat-Chicago Bulls 94-91

(23-18, 15-32, 24-14, 22-24)

MIA: Chalmers 6, Wade 18, James 23, Haslem 10, Bosh 12, puis Cole 5, Allen 5, Battier 9, Andersen 6.

CHI: Robinson 21, Belinelli 3, Butler 19, Boozer 26, Noah 3, puis Hamilton 15, Gibson 2, Mohammed 2.





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...