Un match d'anthologie!

NBA - Publié le Dimanche 28 avril 2013
Un match d'anthologie!

Si vous n'avez pas eu la chance d'assister en direct à cette rencontre exceptionnelle, en voici un large résumé. Je crois que c'est l'un des plus beau match, si ce n'est le plus beau qu'il m'ai été donné de voir.



A 3 minutes 16 du buzzer, les Nets de Brooklyn mènent 109-95, interception de CJ Watson qui va pouvoir claquer un dunk tranquille sans opposition. Mais il va le manquer! Une action qui peut paraître anodine mais qui va s'avérer être un tournant! C'est à partir de ce moment là que les Bulls vont passer un 14-0 pour arracher une prolongation, encore inespérée quelques minutes plus tôt, grâce à une claquette de Joakim Noah. Un homme a été l'instigateur de cette magnifique remontée, Nate Robinson. C'est le plus petit joueur de la NBA par la taille (1m68), mais quel talent offensif. Le "lutin" va scorer la ribambelle de 23 points dans le dernière quart-temps.

En prolongation le show "Robinson" continue. C'est lui qui égalise à 117 partout à 1 minutes de la fin et qui est à l'origine de l'action convertie par Carlos Boozer à 26 secondes du buzzer. Les Bulls sont devant 119-117!  Mais les Nets ont encore une possession. Et dans ces cas là il y a un joueur "clutch" du côté des Nets, c'est Joe Johnson. Malgré une très grosse défense de Luol Deng, Johnson va réussi à placer un petit "flotteur" qui fait mouche! 119 partout, le suspense est à son comble avec un dernier ballon pour Chicago. Et là on touche au sublime avec un shoot phénoménal sur un pied de Nate Robinson bien sûr, véritablement touché par la grâce.

Pour reprendre les paroles d'Edwin Jackson qui commentait cette rencontre sur Bein Sport, c'est une des plus belles performances qu'il m'ai été donné de voir! Nate Robinson, 1 mètre 68 qui sort du banc pour planter 27 points en 15 minutes.

Mais tenez-vous bien, il reste encore 1,8 secondes. Et souvenez-vous d'un joueur "clutch" que j'évoquait un peu plus haut. Et bien Joe Johnson ne va pas manquer à sa réputation en égalisant au buzzer! 121 partout, double prolongation!! Nous sommes en train de vivre un des plus beaux matchs de l'histoire n'ayons pas peur des mots! On reprend sa respiration et on repart pour 5 nouvelles minutes.

Et le suspense continue! Les deux équipes se rendent coup pour coup! Joakim Noah donne 4 points d'avance aux Bulls à 1'18'' (127-123), mais juste derrière Joe Johnson marque avec la faute (126-127). Sur l'action suivante, Nate Robinson prend sa sixième et est obligé de laisser ses partenaires. Brooklyn récupère donc la possession et sur une lutte aux rebonds, Brook Lopez obtient deux lancers-francs. Il n'en converti qu'un seul et on a une nouvelle égalité. Luol Deng d'abord, puis Joe Johnson ensuite vont manquer l'occasion de donner l'avantage à leur équipe. Il reste alors 5,5 secondes et les Bulls ont la balle de match! Une 3ème prolongation?

Et oui! Joakim Noah attaque le cercle mais est contré par Brook Lopez. Une action plus que limite car Joe Johnson fait clairement faute. Mais les arbitres sont comme nous ils en redemandent! La partie a maintenant débuté depuis plus de 3 heures 30 et on repart pour une nouvelle prolongation.

D'entrée Joakim Noah marque dans le périmètre. Malheureusement quelques instants plus tard il doit quitter ses coéquipiers écopant d'une sixième faute. Taj Gibson le remplace et lui aussi score à mi-distance. Les Bulls refont un petit écart 133-128, mais il reste encore beaucoup de temps (3'19''). Brooklyn ne lache rien et reste au contact grâce à deux lancers-francs de Brook Lopez (132-135). Plus que 52 secondes à jouer, la prochaine possession vaudra de l'or. Kirk Hinrich pénètre en ligne de fond et sert l'improbable Nazr Mohammed qui réussit un petit tir en crochet. Est-ce que cette fois-ci la différence est faite? Pas tout à fait car Brook Lopez score sur rebond offensif. 137-134 pour Chicago avec encore 21 secondes au chronomètre. Brooklyn est obligé de faire faute et c'est Carlos Boozer qui se présente sur le ligne des lancers-francs. Il met le premier, puis rate le second. Mais Nazr Mohammed héroïque prend le rebond offensif et rajoute deux points! 140-134 pour les Bulls, cette fois-ci c'est bel et bien terminé. 

Chicago arrache la victoire au terme d'un match qui restera dans les anales, 142-134 après 3 prolongations. Comment les Nets vont pouvoir s'en remettre, menés maintenant 3-1 dans la série? Réponse dans le match 5,  au Barclay Center de Brooklyn.

 

Les marqueurs

Bulls: Hinrich 18, Butler 16, Deng 15, Boozer 21, Noah 15, puis Robinson 34, Belinelli 4, Gibson 10, Mohammed 9.

Nets: Williams 32, Johnson 22, Wallace 17, Evans 15, Lopez 26, puis Watson 9, Blatche 13.





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...