Les Knicks sur un nuage

NBA - Publié le Lundi 08 avril 2013
Les Knicks sur un nuage

Les joueurs de Big Apple ont réalisé une prestation de très haut niveau en s’imposant 125-120 sur le parquet du Thunder d’Oklahoma City. C’est leur 12ème victoire consécutive, et celle-là marque les esprits.



A l’aube des playoffs New-York produit un excellent basket. Le coach Mike Woodson semble avoir trouvé la bonne formule en intronisant Pablo Prigioni dans le 5 de départ. C’est simple, depuis que le « rookie » de 35 ans est « starter », les Knicks sont invaincus en 12 rencontres. Même si le meneur argentin a un temps de jeu limité et des statistiques très modestes, son impact est néanmoins bien réel surtout dans l’équilibre de l’équipe où JR Smith et Jason Kidd sont très bons en sortie de banc. Ils l’ont encore montré hier face au Thunder (22 points pour Smith, 14 pour Kidd).

Mais si New-York est à ce niveau, c’est avant tout grâce à Carmelo Anthony qui joue sur une autre planète en ce moment. Lors de ses 4 dernières sorties, l’ancien de Syracuse tourne à la moyenne hallucinante de 42,0 points et il sélectionne très bien ses tirs (62,6%).

Son duel face à Kevin Durant était très attendu et il l’a remporté aussi bien individuellement (36 points 12 rebonds pour Melo contre 27 points 7 rebonds pour « KD ») que collectivement.

Pourtant OKC a rendu une copie quasi parfaire en attaque. Bien drivé par un Russell Westbrook qui frise le triple double (37 points 11 rebonds 8 passes), le Thunder finit la partie à 58% de réussite aux tirs dont 9 sur 17 à 3 points. Des statistiques remarquables qui devraient leur permettre de battre n’importe quel adversaire ou presque ! Presque car face à des Knicks à 15 sur 34 derrière l’arc et aussi rigoureux dans leur tenu de balle (seulement 6 ballons perdus) ça n’aura pas été suffisant.

A l’image d’un Raymond Felton à 0 turnover en 39 minutes, c’est toute l’équipe de Mike Woodson qui a été sur un nuage dans ce match.

Avec ce 12ème succès de rang, New-York (50-26) consolide sa deuxième place de la Conférence Est au dépend des Pacers d’Indiana (48-29) qui ont maintenant deux matchs et demi de retard.

Pour Oklahoma City (56-21), ce revers l’empêche de dépasser les Spurs de San Antonio (57-20) qui restent leader à l’Ouest.





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...