La cote

Actualité - Publié le Vendredi 11 mai 2018
La cote

La cote va vous permettre de définir le gain qui est associé à un pari. Le bookmaker fixe la cote suivant la probabilité qu'un évènement se produise (en théorie, plus une cote est basse, plus l'évènement associé à cette cote est probable).



Il existe plusieurs types de cote:

 

La cote européenne: gain = cote * mise

Par exemple @1,50. Si vous misez 10€ et que le pari est réussi, vous allez empocher un gain de 15€ (1,50*10) soit un bénéfice de 5€ (15€ de gains - 10€ de mises).

 

La cote anglaise ou fractionnelle: gain = mise * (cote+1)

L'équivalent d'@1,50 est 1/2 (pour convertir une cote anglaise en cote européenne il suffit de rajouter 1,00).

Elle permet de connaître rapidement le bénéfice espéré. 

Si vous avez misé 10€ et que le pari est réussi, vous allez empocher un gain de 15€ ((10*(1/2+1)) soit un bénéfice de 5€.

 

La cote américaine:

Une cote de "-X" signifie qu'il faut parier X € pour faire un bénéfice de 100€ (pour convertir une cote américaine négative en cote européenne il faut faire (100/cote américaine)+1).

Une cote de "X" signifie qu'il faut parier 100€ pour faire un bénéfice de X€ (pour convertire une cote américaine positive en cote européenne il faut faire (cote américaine/100)+1).

L'équivalent d'@1,50 en cote européenne et de 1/2 en cote anglaise est -200 en cote américaine.

 

Pourquoi les cotes évoluent?

Lorsque le bookmaker ouvre un pari, il fixe les cotes généralement suivant des outils statistiques. Il sera ensuite amené à ajuster ces cotes suivant les mises des parieurs. Son objectif est d'avoir sensiblement les mêmes gains quelque soit l'issue du match pour ainsi réaliser un profit grâce à la marge qu'il y a sur les cotes (la somme de l'inverse des cotes d'un évènement est supérieure à 1).

Exemple: Golden State Warriors @1,952 vs Cleveland Cavaliers @1,952

(1/1,952) + (1/1,952) = 0,512 + 0,512 = 1,024

Vous avez ici un taux de redistribution aux parieurs de 97,6%. Le bookmaker se fait une marge de 2,4%.

Plus il y aura de mises sur la victoire d'une équipe, plus sa cote va diminuer et celle de son adversaire augmenter.

NB: une fois que vous aurez placé votre argent sur une cote, cette dernière ne changera plus pour vous. Le montant de votre gain sera fixé à l'avance, et restera le même, que la cote évolue ou non, avant ou pendant le match.

 

Faut-il privilégier les petites cotes? Les grosses cotes?

De mon point de vue, une cote est intéressante à jouer lorsqu'elle est "value" (je vous invite à consulter l'article sur "la notion de value bet" dans la partie "stratégie"). Mais il faut tout de même nuancer car vous pouvez avoir des values à n'importe quel niveau de cote, aussi bien @1,05 que @5,00.

Je pense qu'il faut tout de même si fixer une "fourchette" de cote à tenter. Pourquoi?

Car si vous ne jouez que sur des cotes faibles autour d'1,10/1,20 il vous faudra un taux de réussite très élevé pour être rentable, et les bénéfices risquent d'être assez limités.

Au contraire si vous ne jouez que sur des cotes très élévées autour de 4,00/5,00, certes il vous faudra un taux de réussite assez faible pour être rentable, mais vous allez subir beaucoup de paris manqués ce qui n'est pas forcément évident à gérer psychologiquement.

Je pense donc qu'il y a un juste milieu à trouver (j'essaye de tendre vers une cote moyenne comprise entre 1,75 et 1,85).





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...