Methode des gains recurrents

Actualité - Publié le Mardi 10 avril 2018
Methode des gains recurrents

Vous avez sans doute déjà entendu parler de la "méthode des gains récurrents", appelée également "Half Time / Full Time". Sur internet on nous la vend comme étant infaillible et permettant de réaliser de gros bénéfices. Mais c'est complètement faux bien évidemment, les méthodes miracles n'existent pas!



Définition d'un pari Half Time / Full Time

Il s'agit simplement de prédire le résultat à la mi-temps (Half Time) et le résultat à la fin du match (Full Time).

 

Principe de la méthode des gains récurrents

Dans un match de football, vous avez 3 issues possibles: la victoire de l'équipe à domicile, le nul, ou la victoire de l'équipe à l'extérieur.En prenant en compte la mi-temps et la fin du match vous avez donc 9 issues possibles:

1/1: l'équipe à domicile mène à la mi-temps et gagne le match

1/N: l'équipe à domicile mène à la mi-temps et nul à la fin du match

1/2: l'équipe à domicile mène à la mi-temps et l'équipe à l'extérieur gagne le match

N/1: nul à la mi-temps et l'équipe à domicile gagne le match

N/N: nul à la mi-temps et nul à la fin du match

N/2: nul à la mi-temps et l'équipe à l'extérieur gagne le match

2/1: l'équipe à l'extérieur mène à la mi-temps et l'équipe à domicile gagne le match

2/N: l'équipe à l'extérieur mène à la mi-temps et nul à la fin du match

2/2: l'équipe à l'extérieur mène à la mi-temps et gagne le match

 

Le principe de la méthode est de miser sur les 6 plus hautes cotes.

 

Pourquoi cette méthode est une arnaque?

"En misant sur 6 issues dont les cotes sont supérieures à 6,00, vous avez 6 chances sur 9 (donc 66,7%) d'être au minimum remboursé voir de réaliser un gros bénéfice si la cote la plus élevée est gagnante."

C'est complètement faux pour deux raisons simples: les différentes issues ne sont pas équiprobables (elles n'ont pas la même chance de se produire), et les bookmakers appliquent des marges sur les cotes (en plus les marges sont souvent plus élevées sur ce type de paris!).

En misant sur les cotes les plus hautes, vous optez pour les évènements qui ont le moins de chances de se produire, donc vous n'allez pas avoir 66,7% de chance de gagner, mais beaucoup moins!

Voici un exemple pour bien comprendre:

Sur BetClic pour le match Nice vs Troyes, les cotes du "mi-temps/fin de match" sont les suivantes:

1/1 @2,10

1/N @13,00

1/2 @35,00

N/1 @3,60

N/N @5,00

N/2 @11,50

2/1 @16,00

2/N @13,00

2/2 @9,00

Si je calcule la probabilité cumulée des 6 cotes les plus élevées, j'arrive à 44,7%. C'est à dire que les 3 autres issues ont plus de chances de se produire!

Cette méthode est donc tout sauf miracle!





SONDAGE

Comment avez-vous connu DD Pronostics?

Getting poll results. Please wait...